Urwerk T8, montre transformable

Urwerk T8, montre transformable

Habillée d'un titane de couleur naturel ou noir, la UR-T8 est une montre importante dans l'histoire de la belle manufacture Urwerk. Elle offre une autre vision des montres réversibles, elle annonce un nouveau chapitre de créations horlogères et elle célèbre les 20 ans de la marque.

Une réussite que je vous présente de suite

URWERK UR-T8 - 20 ans de créations horlogères

La première montre Urwerk réversible

Cette année la manufacture Urwerk célèbrera ses 20 ans. Deux décennies à donner vie à des montres de luxe futuristes aux designs et à la technique absolument incroyables. Pour célébrer ce jubilé, les pères de la marque, Felix Baumgartner et Martin Frei ont décidé de créer la UR-T8, un garde-temps métamorphe qui semble fusionner tout le savoir-faire d’Urwerk dans une seule et même montre.

Détails de la  Urwerk T8

Une montre de luxe transformable et “hors du temps”

Comme toujours chez Urwerk, côté design, le surprenant est au rendez-vous ! Ce qui me marque le plus sur cette nouvelle création, outre la forme du boîtier et son aspect Métamorphosable (dont je vous parle bientôt), c’est le travail de texture. En effet, d’un simple regard, on constate la finesse du satinage et celle du perlage qui parcourent la montre de part et d'autre et confèrent une présence si particulière au poignet.

montre du luxe Urwerk T8 couleur titane natuel et noir

Pour les autres éléments caractéristiques que sont les dimensions massives, la couronne très marquée et les détails dans l'exécution, la UT-T8 conserve bien sûr l’ADN Urwerk et se décline dans une version titane naturel ou noir.

La finition diamantée des 2 faces de la UR-T8 apporte un aspect lui aussi atypique. En plus de rappeler la signature graphique de la marque qui se nourrit d’un design organique et industriel, il structure la montre et en fait un objet avec lequel l'interaction semble être attendue et calculée.

Urwerk T8  black

L'interaction : elle est à mon sens le maître-mot concernant la UT-T8. Pour “citer” Martin Frei, le designer d'Urwerk :

“Une montre-bracelet est un objet qui invite à l’interaction en faisant appel aux sens visuels et tactiles”.

Cette phrase est certainement la ligne créatrice qui permit à Urwerk de travailler un boîtier réversible avec une approche aussi novatrice que mécanique...

Urwerk T8 - en cours de transformation - montre de luxe reversible

Au recto,

C’est l’expertise d’Urwerk qui reprend le dessus sur le ressenti esthétique de la pièce… Un boîtier biseauté aux formes dynamiques qui dispose d’une ouverture en U sur le carrousel en abyss. Un carrousel qui depuis 20 ans constitue la force de la marque et contribue à son ascension. Fondus dans les finitions évoquées précédemment, les index satellites luminescents effectuent leurs révolutions et racontent le temps de la manière intuitive.

Au verso,

Une carapace noire à la structure diamantée elle aussi, semble jouer la carte de la pudeur et de la protection tout en laissant apparaître timidement le balancier à plat du mouvement UR.08.1. Elle apparaît à la suite d’une interaction avec son porteur et métamorphose la montre pour la transformer en un bracelet au design futuriste et organique qui laisse à peine deviner la nature de l’objet. Une réussite esthétique sous tous les plans...

Urwerk T8 black vue une fois retournée

URWERK UT-T8 - Faire volte-face

Partant de la face “visible”; il est aisé de distinguer la présence des deux boutons-poussoir permettant de débloquer le boîtier et le guider dans une position verticale, perpendiculaire au poignet. Une fois dans cette stature, une rotation de 180° laisse apparaître l’autre face et permet de redescendre la montre “cachée” pour la clipser sur la base. C’est désormais un bracelet massif aux finitions hors pair qu’il vous est offert de porter.

Certes, le concept de la montre qui se retourne n’en est pas à sa première édition. Les Reverso de Jaeger-LeCoultre en sont les maîtresses, mais il est évident que dans la vision d’Urwerk, la notion de Reverso passe par un véritable système de double bouton et d’une rotation complexe qui semblent découper les étapes clés de l’action de retournement et invitent le porteur à réellement entrer en contact avec sa montre.

Dos de la montre du luxe Urwerk T8

LES MONTRES URWERK ET L’HEURE VAGABONDE

S’il existe une force propre à la marque de montres Urwerk, c’est bien sa vision de l’écriture du temps.

Pour la UT-T8, elle est constituée de 3 branches contenant chacune 4 index et leur flèche d'indication d’heure qui, à tour de rôle, s’appliquent à suivre la courbe du rail des minutes, offrant ainsi un affichage de l’heure numérique mais également analogique. Chaque élément de ces animatiques mécaniques de rouages planétaires sont les acteurs d’un système nommé par la marque, Méga-Carrousel.

Cette danse savamment réglée tire son énergie de manière constante et linéaire du mouvement mécanique à remontage automatique grâce au rotor unidirectionnel et d’une turbine dorée associée à un balancier plat qui lui confère une réserve de marche de 50 heures.

mouvement de la UR-T8 montre Urwerk - heures vagabondes

VERS UN NOUVEAU CHAPITRE POUR LES MONTRES DE LUXE URWERK ?

Les pères de la Urwerk UT-T8 racontent une nouvelle histoire grâce à cette montre. Ils évoquent le “tournant” du boîtier comme l’annonce du tournant dans l’histoire de l’affichage des heures. En effet, après 20 belles années à inventer et sublimer les systèmes de l’heure vagabonde, il est peut-être venu le temps de s’adonner à l’exploration des nombreuses autres idées qui pour l’instant sont un dessin, un croquis, une vision encore rêvée par ces 2 génies de l’horlogerie contemporaine.

Nul doute qu’avec ce nouveau récit conté par Urwerk et sa montre anniversaire, chaque passionné se demande ce qu’il nous sera donné d’admirer pour la prochaine création.

A votre avis ?

A tout bientôt

Geoffrey

Commentaires pour cet article
No comments for this article. Be the first !
You must be connected to comment an article. Click here to log in and to comment this article.