MB&F Horological Machine HM7 - Aquapod

MB&F Horological Machine HM7 - Aquapod

La HM7 Aquapod dévoilée en 2017 au SIHH est une oeuvre horlogère qui rivalise avec l'impossible.

Inspirée des méduses, elle associe le génie de Maximilian Büsser aux talents des friends de MB&F pour offrir à l'horlogerie une montre de luxe qui repousse les limites et surprend sous tous les angles

Au SIHH, une nouvelle merveille MB&F fut dévoilée, oubliez tout ce que vous connaissez de la lecture du temps

MB&F nous surprend encore...

Concepteur de l’impossible, Maximilian Büsser a le don de rassembler les plus grands spécialistes autour de sa folie créatrice dédiée à l’horlogerie et il nous prouve une nouvelle fois que nous ne sommes pas au bout de nos surprises.

Il y a peu, je vous présentais la HM8 Can-Ham, un ovni de l’horlogerie inspiré de la course automobile, qui m’avait littéralement laissée sur place et aujourd’hui, c’est la HM7 - Aquapod qui monopolise mes pensées.

Si l’on se plonge dans le travail de MB&F, il est assez simple de créer quelques familles de garde-temps.

  • L’espace : Animé par les montres HM2, HM3 et HM6.
  • Le ciel : Occupé par la belle HM4
  • Les circuits : Pilotés par les HM5, HMX, HM8
collection MB&F HM

Cette fois, la dernière-née de la Mad Gallery explore l’inspiration puisée des abysses et plus particulièrement des méduses, ces créatures qui semblent voler et planer dans le bleu sombre des profondeurs.

HM7 Aquapod montre de luxe médusante

C’est lors d’une plongée en mer que M. Büsser tombe nez à nez avec une méduse. Une rencontre, certes, peu inédite mais vite transformée en un croquis qui ensuite se verra devenir un projet de longue haleine pour les Friends de MB&F. La structure, le design et les challenges associés à cette inspiration demanderont plusieurs années de développement. C’est la raison pour laquelle j’ai eu le plaisir de vous faire découvrir la montre HM8 avant même la HM7.

Structuré verticalement, le corps de la HM7 est simplement impressionnant. Il est dominé par un tourbillon volant central qui raconte et régule le temps en plus d’animer la montre. Imaginé et manufacturé dans une architecture concentrique, le haut de la HM7 est réellement semblable à la cloche des méduses.

MB&F HM7 Aquapode version Lunette bleu

MB&F évoque le terme de “Moteur Biomorphique” et je trouve cela plus qu’adapté dans la mesure où le parallèle avec la méduse est vraiment aisé à constater visuellement. Savamment représenté sur la montre, le système nerveux des méduses qui réceptionne et envoie les informations tel un cerveau, est un cercle radialement symétrique. Il est dessiné ici pour l’indication des heures et minutes qui tournent autour du coeur de la montre et vous appelle à fixer le repère bleu pour disposer de l’heure.

Vu de profil, la HM7 raconte une histoire semblable aux mouvements d’une méduse

Une nouvelle aventure graphique et horlogère que nous compte MB&F... Montre HM7 - Aquapod de profil

Rotors et masses oscillantes MB&F : des oeuvres de luxe passionnantes

Les méduses se nourrissent et tirent leur énergie grâce à leurs tentacules. Pour connoter ce phénomène naturel, Maximilian Büsser a souhaité offrir à sa nouvelle montre un rotor à tentacules qui une fois en mouvement semble vous aspirer sous la montre.

La création de cette pièce a nécessité de longues réflexions et recherches, car elle a été façonnée dans un seul et même bloc de titane et s’accompagne d’une masse en platine assurant ainsi une génération d'énergie suffisante. Le choix de ce rotor tridimensionnel a réellement compliqué le façonnage et les finitions satinées - polies de la montre. Cependant, il donne vie à une réelle nouveauté dans l’horlogerie et permet à MB&F de nous offrir un nouvel aperçu de sa vision unique.

montre mb&F HM7 - Aquapod vue sur la masse tridimensionelle

Outre sa passion évidente pour les montres, je pense avoir décelé l’amour de Maximilian Büsser pour cette pièce d’horlogerie vitale qu’est le rotor. Au fil de ses créations, c’est à chaque fois un nouveau travail qui est apporté singulièrement sur les masses et j’aime à croire que c’est pour MB&F un véritable terrain de jeux.

Un boîtier de montre comme aucun autre

Composée de 95 pièces et résolument sphérique, la structure globale du boîtier en titane ou en or offre des dimensions atypiques de 54 mm de diamètre pour une hauteur de 21,33 mm.

Sous tous points de vue, c’est un design très marqué qui fascine et interroge. Les avis divergent, mais tous s’accordent sur le fait que l’objet est incroyable et d’une manufacture digne de l’impossible. Quelle réussite ! Ce sont finalement 2 dômes de verre saphir associés qui constituent le coeur de la montre Aquapod. Ces deux capsules semblables à la tête d’une méduse englobent le moteur et son tourbillon et sont disposées au-dessus et au-dessous d’une carrure métallique qui supporte la mécanique horlogère. Le boîtier se prolonge d’une lunette unidirectionnelle céramique qui semble flotter autour du coeur de la HM7 comme l’anneau de saturne ou plus légitimement les remous de l’eau autour de la méduse…

mb&F HM7 - Aquapod vue du dessus du cadran

Cette structure de boîtier atypique sera éditée en 33 exemplaires dans sa version Titane Grade 5 lunette bleue et à 66 exemplaires pour la version en or rose 5N+ avec la lunette noire.

mb&F HM7 - Aquapod Titane et lunette bleu

Logées entre le corps et la lunette, il est surprenant de remarquer 2 couronnes qui assurent les fonctions de réglage de l‘heure à droite et de remontage du mouvement à gauche .

Côté porté, la HM7 se pare d’un bracelet en caoutchouc haute manufacture, qui comme la lunette, rappelle l’appartenance de la montre à l’univers aquatique des montres de plongée...

Une lunette en suspension...

S’il est un autre point d’accroche puissant à mettre en avant pour cette montre HM7 Aquapod, c’est bien sa lunette en céramique incurvée. Gravés au laser puis remplis de titane métallisé, les index participent au rappel de la typologie de la du garde-temps : c’est une montre de plongée. Et même, si son étanchéité demeure évidemment bridée de par le design, elle se portera sans problème pour les baignades puisqu'elle est dotée d’une étanchéité de 5 atm. Je suis admiratif de ce rappel graphique qui, au sein même d’un design absolument improbable, vient rattraper des codes attendus et connus des passionnés de montres.

mb&F HM7 - Aquapod Titane

C’est donc en repère fonctionnel et esthétique que la lunette de la HM7 oeuvre... Elle semble flotter au-dessus du poignet et termine l'esthétique fluide et douce de la montre grâce à l’arrondi qui la caractérise et le polissage qui lui est apporté.

Mouvement à architecture Verticale HM7

Imaginée, dessinée et manufacturée entièrement par MB&F, la montre est un spectacle de technique horlogère. Ce sont 303 composants qui, associés ensemble, donnent vie à cette incroyable montre de luxe.

Tout comme les montres oignons du XVIIIe, il est question d’un assemblage sphérique tridimensionnel entièrement concentrique. Ainsi, de la base du rotor au tourbillon volant 60 secondes qui domine la structure, c’est la totalité des groupuscules de composants qui dansent autour de l’axe central grâce à une transmission d’énergie verticale par rouages.

mouvement HM7 - structure concentrique et verticalemouvement HM7 - vue dessus et dessous - Haute horlogerie

Dans ce schéma, le souci du détail est tel que les courbes de lumière des globes de saphir se reflètent dans les cercles d’affichage des minutes et des heures qui sont incurvés et sphériques eux aussi. Au sommet de cette méduse horlogère, le tourbillon volant justifie sa présence par le spectacle éblouissant qu’il nous offre et la possibilité d’employer des anneaux d’affichage plus grands (a contrario de l’utilisation d’un tourbillon “classique”).

Accompagné de 3 panneaux recouverts d’Ambiant Glow Technology Ultra, le tourbillon se laissera admirer même de nuit. Au même titre que de contempler la grâce d’une méduse dans les profondeurs abyssales, j’imagine la stupéfaction de voir le tourbillon oeuvrer en pleine obscurité. Décidément, par leurs sens du détail et du “spectacle” MB&F honore les passionnés d’ovni horloger.

montre de luxe mb&F - Aquapod

Outre la performance d'esthétisme et d’assemblage, la HM7 dispose d’une réserve de marche de 72h cadencée par un balancier à 2,5 Hz soit 18 000 alternances par heure.

Indication de l'heure sur la MB&F HM7

Les deux grands anneaux heures minutes marqués à la main d’index luminova contribuent pleinement à l’aspect sphérique, mais furent un autre véritable challenge pour les Friends de Maximilian Büsser. En effet, comment réussir à soutenir ces cerclages d'aluminium et de titane tout en engageant un coefficient de friction minimum ? La réponse ? La céramique ou plus précisément la création d’un roulement à billes extra-large conférant rigidité et légèreté.

Merci…

Sans hésiter une seule seconde, la force ultime de MB&F c’est sa capacité à donner vie à des concepts qui, même “sur papier”, paraissent impossibles tant sur le plan design que technique. Ce challenge propre à la manufacture devient finalement une marque de fabrique et confère à l’horlogerie un renouveau qui devient à chaque opus un évènement attendu, admiré et désiré.

Certes le paysage horloger est vaste et regorge de nouveautés, d’innovations et de surprises, mais depuis l’arrivée de MB&F, je dois dire que les portes s’ouvrent vers des univers inédits.

Comme pour le reste de sa collection, Maximilian aura une nouvelle fois réussi à me couper le souffle.

Alors oui, Merci...

A tout bientôt

Geoffrey

Commentaires pour cet article
No comments for this article. Be the first !
You must be connected to comment an article. Click here to log in and to comment this article.